NEWS LETTER 25

                                     ( 16 au 29 mai 2009 )

                Oulan Bator : premieres amities mongoles

        Mongolie : nous y voila !! Nous y sommes  arrives un peu plus legers que d'habitude puisqu'a la douane de l'aeroport de Pekin, nos bouteilles de camping gaz nous ont ete confisquees. Trop bete, car elles avaient passees moultes controles d'aeroports depuis le 5 fevrier sans alerter personne !! Dernier souvenir de la police chinoise avant notre survol du desert de Gobi, avant d'apercevoir le  Transsiberien en plein course et puis des yourtes autour d'Oulan Bator et ses immeubles. Ne vous trompez pas : rien a voir avec les buildings flambants de Pekin !! Beaucoup plus petits et nettement plus defraichis, heritage de l'ere sovietique. A l'aeroport, Chimghhee et Javkhaa nous accueillent. Comme a Katmandou trois mois plus tot avec Shhongba : que c'est bon d'etre attendus et accueillis si chaleureusement !

        C'est dans l'un de ces immeubles-la, en peripherie de la capitale que nous partageons  l'appartement de 50 metres  carres de la famille Enkhchimeg : Chimghee ( un des relais de l'Association NAADAM ici ) et Tsalmon, son mari, leur fille Khulan et leur fils. Ambiance conviviale et simple comme on les aime. Comme a Guabug en 2005, on met tres rapidement au point les bases de notre cohabitation. Il faudrait que vous soyez petite souris pour venir nous voir installer notre campement le soir :  on deplie le couchage dans le salon que l'on range soigneusement le matin. Puis, a l'extinction des feux c'est l'heure ou nous apprenons des mots en francais a Chimghee ( elle y travaille dur ). On rit bien ensemble !  Cette semaine,  Tsalmon   et  leur fils   ne sont pas la ( sont partis plantes les pommes de terre a Chobalsan ). Anaelle et Maelic jouent beaucoup avec Khulan et aussi Otkoo, la cousine de Khulan qui vit la toute cette annee. Les enfants mongoles sont desormais en vacances pour 3 mois  ( ceux etudiants en ville repartent alors en campagne ) :

- "la chance, 3 mois de vacances ! " ont dit Anaelle et Maelic !!

- " un peu gonfles les enfants Neau ! Vous etes partis pour 6 mois ! " ont retorque Cecile et Gilles !

   Nous avons fait prolonger notre visa d'un mois, cela nous emmenant jusqu'au 16 juillet. Dans la foulee, nous avons reserve aussi la premiere partie de notre billet de Transsiberien ( jusqu'au Lac Baikal ) : ca sent le retour vers l'Anjou, tout cela  !! Javkhaa - neveu de Chimghee employe comme traducteur par NAADAM pour toute cette saison- nous accompagne dans ces demarches. Et oui, ici, personne ne parle anglais dans les administrations. Renouvellement de visas, declarations d'arrivee sur le sol mongole sont des demarches qui prennent du temps et de l'energie mais inherentes a  notre periple. De ce cote de la planete, on ne joue pas avec les regles administratives...

     Neuf jours de prise de contact mongole. Neuf jours a decouvrir Chimghee. Ingenieur en telecommunication, elle est pleine de vie et toujours novatrice. Elle vient juste d'arriver a Oulan Bator il y a 1 an apres avoir vecu a Chobalsan avec sa famille ( native de Bayandum ). Avec elle cette semaine, nous prenons du temps  pour preparer notre arrivee a Chobalsan ( prise de contacts ). Epoque des semis oblige, elle en a fait partout dans son appartement : on fait les achats de plants avec elle et les mises en  godets ! Il y a pas mal de godets dans l'appartement, un peu moins de place pour nos 74 kilogs d'affaires et nos matelas, mais ca le fait quand meme !!

       Nous decouvrons la nourriture mongole. Par exemple les "buuz " sorte de momos, specialite bourriate ( les Enkhtchimeg sont bourriates ). Chimghee les fait en petits momos ronds ou en longs momos. L'alimentation en Mongolie est a base de viande ( bien grasse ), de pates ( fait main comme une pate a pizza ) et de laitage. C'est le strict contraire de l'alimentation nepalaise : nous devons nous y adapter, nous qui mangeons tres peu de viande en France !! Et puis invariablement, comme au Nepal, nous continuons a boire beaucoup de " milk tea" ou "black tea'. A Pekin et ici, les gens boivent aussi facilement une eau chaude ( seule ) pendant le repas.

       Nadmid, amie de Chimghee nous invite dans son appartement au nord d'Oulan Bator : elle est tres fiere de figurer sur la news letter en photo ! Elle me sidere : elle connait tous les titres de Joe Dassin par coeur ( les a appris en Russie. Un certain nombre de mongoles sont alles etudier en Russie a l'epoque ). Nadmid et Chimghee sont donc nos deux premieres lectrices mongoles de la news letter apres Shhongba comme lecteur nepalais !

      Nous passons de bons moments aussi avec Bayarmaa, amie d'Isabelle. les "buuz" confectionnes par sa mere sont aussi succulents que ceux de Chimghhee !

    Oulan Bator est situee a  1400 metres d'altitude, elle fait 35 kilometres de long sur 15 de large et est entouree de montagnes ( culminant a 2000- 2599 metres ). Nous  visitons quelques temples bouddhistes, derniers vestiges non rases par les sovietiques. Les temples sont bien defraichis par rapport aux temples nepalais. Le temple de Gandan nous  epoustoufle par sa statue geante de " Buddhistava de la compassion " de 26 metres de haut : rien vus de tel au Nepal ! Le monastere de Dashchoilin a trois temples-yourtes (  donc demontables, cf photo ). Oulan Bator etait jadis un monastere geant nomme "Urga " ou vivaientt 14000 moines, abritant des milliers de yourtes. C'etait la capitale religieuse. economique et sociale de la Mongolie. Des centaines de temples existaient, la plupart rases en 1937-1938 par les russes. Ce qui frappe le plus ici, je crois, c'est le melange de quelques monuments tres russes ( avec de grandes collonades ) avec des immeubles hyper defraichis et des yourtes a leur pied. Tradition et modernite semble cohabiter....

        Des trois capitales visitees, Oulan Bator c'est aussi celle ou la delinquance  nous parait la plus flagrante. Taux de chomage important, jeunes et enfants  a errer dans les rues. On imagine aisément leur vie hivernale dans les sous-sols des immeubles par - 40 degres, pres des conduits de chauffage ( a s'y bruler parfois ). 

      Mercredi 27 mai : nous partons pour Chobalsan accompagnes par Javkhaa. Dans 1 ou 2 semaines, Salmon reviendra a Chobalsan deposer Otkoo et les deux enfants   chez leur grands-parents pour les trois mois de conges. Anaelle et Maelic joueront avec eux de nouveau.

les Neau

      

        

             

        

Oulan bator

Oulan bator, Andes - news 25 Mongolie invisible
des immeubles sans charme particulier

Oulan bator

Oulan bator, Andes - news 25 Mongolie invisible
des yourtes en pleine ville

Oulan Bator

Oulan Bator, Andes - news 25 Mongolie invisible
et ses immeubles defraichis

Nourriture mongole

Nourriture mongole, Andes - news 25 Mongolie invisible
Chimghee nous prepare les "buuz"

Plaisir d'etre ensemble

Plaisir d'etre ensemble, Andes - news 25 Mongolie invisible
Chimghhee, Khulan et Otkko nous apprennent

notre installation le soir

notre installation le soir, Andes - news 25 Mongolie invisible
un chaleureux moment

Chimghee, fine jardiniere

 Chimghee, fine jardiniere, Andes - news 25 Mongolie invisible
fait ses semis

Bayarmaa

Bayarmaa, Andes - news 25 Mongolie invisible
un accueil mongole typique

Monastere Shoilin Lama

Monastere Shoilin Lama, Andes - news 25 Mongolie invisible
les premiers temples-yourtes demontables

monastere de Gandan

monastere de Gandan, Andes - news 25 Mongolie invisible
Budihisattva de la compassion










.