Notre association

"Puruhuas, Indiens, des Andes"

         Créee en 2003, "Puruhuas, Indiens des Andes" avait pour objectif d'aider financièrement le village de Guabug  dans la réalisation de projets communautaires.
- en 2005 : finances dédiées au secteur de la petite enfance. Les villageois ont pu acheter de la peinture pour la garderie, acheter du matériel pédagogique pour l'école du hameau de Santa Teresita (dictionnaires, laines pour confectionner ponchos sur le métier à tisser de l'école)...
- depuis 2005, finition du restaurant solidaire de Guabug
A  Guabug, les femmes ont commencé à construire en 2003 les murs d' un restaurant solidaire. 
Pourquoi ce projet ? Parce qu'en 1999, l'Equateur a dollarisé sa monnaie. Deux millions d'équatoriens sur 14 millions ont fui le pays. Ceux qui ne pouvaient partir ont connu une grande détresse. Les femmes d'un certain nombre de communautés se sont regroupées en associations pour essayer de bâtir des petits projets. C'est ainsi que celui du restaurant solidaire de Guabug est né, proposant aux touristes de passage (ceux qui montent via les refuges du Chimborazo) un déjeuner typique, une petite randonnée sur les collines surplombant le village, l'achat de quelques objets artisanaux faits mains. La nourriture et l'artisanat proposée proviennent de la production de Guabug. Le personnel vit à Guabug.
          Depuis 2009, le restaurant de Guabug est ouvert. Nous avons aidé à l'achévement des travaux par la vente de notre livre "A l'école des Andes". En 2010, nous avons financé l'achat du petit matériel électro-ménager, complété par une formation en gestion de quatre femmes.                    

           Notre objectif étant atteint, en 2010, nous avons clos l'Association. Cela n'entrave en rien les relations régulières que nous continuons d'entretenir avec nos amis de Guabug. les envois de fond (20% de la vente de notre livre) vont toujours au village.










.