?php <!--p --                                          NEWS LETTER 22
                                     
(du 12 avril au 3 mai 2009 )        
         Entre cites newars, rituels hindous... et bouclage de sacs. Nepal : the end !


         Les Newars, célèbres sculpteurs sur bois, ont marque Katmandou et sa vallee. Nous decouvrons la ville de Bhaktapur ( 18 kilometres de la capitale ) : temples, palais, places, fenetres, portes, maisons sont finement sculptes. Un vrai joyau !! 4 jours ou nous nous promenons avec plaisir dans les ruelles, sur les places. devant les temples, autels. oratoires, pour decouvrir leur grand art. Anaelle et Maelic s'amusent sur les marches des temples, se laissant allegrement prendre en photos quand ceux-ci sont ornes de grandes sculptures d'animaux sur lesquelles on peut grimper ! (cf photos ). Nous asssitons aussi au demontage de l'enorme chariot de bois qui a servi pour le 1er de l'An nepalais ( cf photos ).
     Certains Newars sont aussi potiers. Leur technique de cuisson diverge de la notre. Ils n'ont pas de four mais mettent les poteries sous un feu de paille et celles-ci finissent de cuire dans la braise.
     Un de nos circuits de randonnee nous emmene a l'exterieur du centre ville historique. Nous decouvrons alors le quartier des ' Intouchables ' : pres d'une grande dechetterie et d'une riviere - qui ne coule plus tellement elle est couverte d'ordures - ils vivent la avec cochons, canards... Nous avons l'occasion de visiter un atelier de reinsertion pour eux a Patan ( ville medievale aussi sculptee par les Newars ) : la Kumbeshwar Technical School (cf photo ). 70 personnes sont employees la ( atelier charpente/ebenisterie, tricotage de pulls, confection tapis ) et 200 enfants sont scolarises. Les productions sont vendues principalement au Japon et en Angleterre. L'entreprise s'autosuffit ( sans subvention d'Organisations Non Gouvernementales ). Les tapis realises sont superbes ( on a failli craquer pour un mais non !) ! Bel exemple d'activite remuneratrice !
      A notre insu, en nous balladant sur la colline de Syria Vysria, nous decouvrons un sacrifice d'animaux ( bouc et coq ) au temple hindouiste de Syria.  Atmosphere particuliere, ces temples hindous ! Ils fonctionnent tous sur le meme schema. Une personne veille a attiser des brasiers qui degagent beaucoup de fumee. Des pelerins ont dans les mains des petits paniers avec leur offrandes. Ils les deposent devant les autels ou divinites. Ces offrandes attirent les rats ou les souris que l'on retrouve morts ensuite dans les canniveaux. Un pretre est toujours la a reciter des lithanies ou a secouer des cloches. Le " bourreau " n'est pas loin. Ces pratiques interroge beaucoup Maelic qui essaie de comprendre : encore une longue discussion en famille sur nos cultures si diverses dans le monde ! Assurement, ces lieux de rituels hindouistes nous paraissent degager beaucoup plus de fortes odeurs que les lieux de rituels bouddhistes ( fait essentiellement de moulins a prieres, stupas....).

    Anaelle et Maelic ont repris leurs lecons apres le trek. On travaille desormais nos ecrits dans le jardin de la Guest House voisine. C'est mieux qu'a l'appartement ou nous sommes au premier etage ! Pas habitues a la ville les Neau !! Je dis " nos " ecrits car nos journaux de bord a tous les quatre sont bien fournis et mis a jour preque quotidiennnement ( pour les enfants c'est deja super bien ! ).
   N'oublions pas non plus la cure de lecture que les enfants font grace a l'Alliance Francaise de Katmandou. C'est un contrat qu'on a passe ensemble au debut du voyage ( d'aller dans chaque Alliance des 3 capitales visitees ). On est sacrement motives car a chaque fois c'est une heure de tuk-tuk ( tout petit tricycle bleu ou l'on est souvent entasses 20 dedans !!) et 2 kilometres a pied pour y aller !!
   Nous sommes toujours aussi bien dans notre appartement a Bodnath, meme si depuis le retour de trek nous n'avons plus qu'une chambre. Avoir un "chez soi", surtout en famille, c'est autre chose que d'etre a l'hotel en voyage ! Nous avons desormais nos petites habitudes aupres des vendeurs de fruits et legumes du quartier qui nous connaissent bien. Le vendeur de fromage blanc battu et de fromage de yack a notre preference ! Nous parons facilement aux petites diarrhees qui nous arrivent depuis le trek ( ferait-on trop les gourmands car on est en ville ? ) par une cure de riz maison ( et oui, plus de dhal bat ici comme dans le Khumbu ).
    Miki - notre colocataire- est charmante. Nous  passons de longs moments a bavarder et a decouvrir ses pratiques boudhistes. 

      Lundi 22 avril : comme dirait Chhongba ( c;est une blague entre nous ), nous avons ete ces derniers jours "busy-busy" ( occupes ). La raison : shopping pour les souvenirs !  Au total, 17 kilogs de souvenirs et autres affaires -qui ne nous servent plus - qui sont partis dans un colis via la France. Le ceremonial a la poste pour les scelles est memorable : le postier en a mis 20 au moins sur le sac !
( cf photo ).
       Chhongba est revenu de ses deux treks dans le Langtang. On le retrouve comme on retrouve un ami de longue date. Quel plaisir de boire un the et de papoter avec lui ! Gilles lui a aussi transmis ses plans termines des futures douches solaires de Chialsa. D'autres volontaires de Shakti Nepal les installeront en octobre.
        Le shoppping (ou les visites ) a Katmandou c'est erintant pour nous. Marcher dans cette ville demande une vigilance perpetuelle : dans chaque rue, avanue, c'est un defile de velos, ricksaws, taxi qui klaxonnent, doublent... Nous on doit slalomer en permanence entre tout ca ! Et oui, sommes des gens de la campagne !! Alors pour la derniere semaine, nous faisons nos adieux aux montagnes nepalaises en nous rendant a Gorkha ( 1500 metres d'altitude ), petite ville a 150 kilometres de Katmandou.Trajet en bus longeant une belle gorge que l'on aime bien ( trajet presque idem que pour Chitwan ). Nous sommes encore trop bas en altitude ici pour etre degage de la brume d'avant-mousson qui couvre tous les paysages inferieurs a 2500 metres au Nepal. On ne voit pas l'Himalaya ni le Makalu. Dommage ! On rechausse ici une deniere fois nos chaussures de randonnee pour decouvrir la forteresse de Gorka, capitale de la dynastie des Shah. La celebre armee Gorka ( composee d'hommes tamangs, magars et thakuries ) lanca regulierement des assaults sur Katmandou pendant 27 ans. Elle finit par conquerir la capitale et certaines regions du Tibet et d'Inde. Precisions que Maelic depuis 3 mois est en admiration devant les vitrines des magnifiques couteaux gorkas ! Il y a de quoi ! Voir des creneaux et une fortereese au Nepal nous procure une etrange impression de decalage. Mais, rassurez-vous, on revient vite a la realite nepalaise en sentant les odeurs typiques et en assistant a deux autres sacrifices d'animaux sur un des temples qui occupe la fortereese !

       Vendredi 1er mai : il nous faut une bonne demi-journee pour ranger tous nos sacs. On offre le restaurant final a Chhongba, juste devant le stupa de Bodnath ou -sans le savoir avant de venir-  200 moines au moins sont en train de se recueillir devant une photo geante d'un lama ( d'un groupe bouddhiste nomme Ningma ) decede en Inde il y a 5 jours. La nuit commence a tomber et ils ont depose des ampoules electriques de toutes les couleurs sur cette partie du stupa. Le stupa blanc, les robes ocres des lamas, les ampoules multicolores. leurs chants collectifs ajoutes a la grande photo, representent une scene haute en couleurs et en emotion (cf photo). On le vit comme un superbe cadeau d'aurevoir a Bodnath et a toutes ces ambiances tibetaines vecues depuis trois mois.. Meme Chhongba n'en croit pas ses yeux.... On dresse le bilan avec lui et esperons bien le revoir lorsqu'il viendra avec Shakti Nepal en France. Anaelle et Mealic se sont beaucoup attaches a lui aussi.

     Anaelle et Maelic ne veulent pas partir du Nepal.  Pourquoi partir, pourquoi revenir ? That's is the question ! Il nous faut tourner une page de cette merveilleuse aventure nepalaise. Prenons le temps de la tourner !!

A Pekin, le 8 mai 2009
Tashi delek
les Neau


LEGENDES PHOTOS      CITE DE BHAKTAPUR
- 5543 : quartier des Intouchables
- 5544 : demontage du Chariot realise pour le 1er de l'An nepalais (debut avril)
-5541 : Anaelle, Cecile, Maelic devant temple Nyagtapola
-5549 : musee du bois, place Taunadi
-5554 :vendeuse de beignets ( on les deguste avec plaisir ! )
-5557 : preparation du tas de poterie avant la flambee
- 5556 : temple Shyria, sacrifice du bouc
   















.